Clint Eastwood est partout

Marvel Premiere v1 #54 – June 1980

Peter B. Gillis / Gene Day / Tony Dezuniga

Couverture : Frank Miller ou Dave Cockrum / Tony Dezuniga

1890, Caleb est chargé de retrouver deux soldats, Crawford McKie and Jake Lovelace.

Sortis victorieux de la bataille où Geronimo a été fait prisonnier, ils servent de leurs médailles et du respect qu’elles procurent pour mieux mettre à sac les villes qu’ils traversent; enchainant viols, vols et meurtres.


FLASHBACK 1


En 1885, Caleb se destine à devenir Prêtre. Il voit sa vie basculer quand un soldat ivre tue sa femme, Thea, en la confondant avec la sienne. Sa foi vacille et il abandonne sa vocation.


Hammer suit leur piste jusqu’à une petite ville, Manacle dans le Wyoming. Il a maille à partir avec un certain Luke Sommers mais s’en débarrasse facilement.
Le Shérif de la ville lui indique l’endroit où pourrait se trouver les deux criminels, le ranch McKie.

En route, il croise à nouveau Sommers qui le défie en duel. Hammer accepte et le bat avec une simple pierre qui lui casse la clavicule. Il s’empare de son revolver et casse le barillet.


FLASHBACK 2

1886, sa vie est de nouveau brisée quand son frère, Isaak, ouvrier gréviste à la « McCormick harvesting machine factory », meurt sous les coups des policiers lors d’une manifestation.

Arrivé au Ranch McKie, il tombe dans le piège des deux soldats qui se savent pourchassés. Il enclenche un mécanisme qui fait exploser la grange. Hammer en sort indemne et sauve même un poulain.


FLASHBACK 3

1888, devenu un agent de la compagnie de détectives privés Pinkerton, il traque un Arthur Penfield jusque dans une cabane perdue dans le Montana. Il lui tire une balle dans l’épaule. Mais le blizzard les bloque plusieurs mois et Penfield meurt de la gangrène.

Il suit la trace laissée par le duo jusqu’à une cabane appelée « The Devil’s Anvil ».

Jouant avec leurs peurs et leurs superstitions, il leur fait croire qu’un esprit rode autour d’eux. Dans la maison, les deux soldats sont nerveux.

« L’esprit des loups indien » – Le Red Wolf ?

Le père de famille qu’ils ont pris en otage avec sa femme et son fils leur dit qu’il doit s’agir de l’esprit-loup des indiens. Cet esprit vient venger la capture Géronimo.

Les malfrats sont tellement terrorisés qu’ils tuent le fils du fermier en pleine crise d’épilepsie, pensant qu’il est possédé par le démon.
Caleb Hammer entre à ce moment et assomme les deux hommes à mains nues.

Hammer sort avec le jeune garçon dans les bras, désespéré de ne pas avoir pu le sauver lui aussi.

 

 

Here Comes The Hammer (oh-oh)

Dans les années 70, « Marvel Premiere » servait à la fois de refuge à des personnages ayant perdu leur série ou de test pour introduire de nouveaux personnages. C’est ainsi que le personnage de « Caleb Hammer » fit son apparition dans le # 54.

On ne sait pas trop ce qui a poussé Marvel à produire ce type d’histoire. Roger Stern aurait demandé à Gillis « d’écrire un personnage de Western sans le mot « Kid » dedans. »

La mode des westerns s’était essoufflée depuis le milieu des seventies. Certains y voient une réponse au Jonah Hex de DC, seul survivant de cette vague de cow-boys dans les comics. Le fait que De Zuniga, dessinateur de Jonah Hex, encre cette histoire irait dans ce sens.

Mais la comparaison s’arrête là. Les deux personnages ne se ressemblent pas. Hammer serait d’ailleurs un anti- Jonah Hex. Caleb Hammer présente plutôt des similitudes physiques avec Clint Eastwood dans sa période Western Spaghetti. (« The Outlaw Josey Wales », « Et pour quelques dollars de plus » …)
Il y a d’ailleurs une ambiance différente des autres comics Western avec une très forte influence cinématographique.

 



Selon Gene Day, Marvel aurait mis un an et demi à sortir l’histoire après qu’il l’ait livrée. Dans ce contexte, on a l’impression qu’on se débarrasse d’un fond de tiroir d’une autre époque plutôt que d’assister au lancement d’un nouveau personnage. Mais ce faisant, Caleb Hammer devient le dernier personnage original « Western » qui bénéficie de son ‘propre titre’ chez Marvel ; l’ultime coup de feu d’une mode moribonde.

 

Caleb Hammer, Agent of PINKERTON

Faire de Caleb Hammer un agent de l’agence de détectives Pinkerton offre un angle d’approche original qui n’est pas totalement exploité dans l’histoire.


La « Pinkerton’s National Detective Agency » a été fondée en 1850 par Allan Pinkerton. Dans une Amérique en pleine construction, cette agence se mit au service d’Abraham Lincoln durant la guerre de sécession. Elle déjoua même un complot le visant.

A la fin du conflit, le département de la justice fit appel à l’agence, forte de 10 000 agents, pour faire régner l’ordre notamment au Far West où la police faisait défaut. Les agents furent, entre autres, chargés de traquer des bandits comme Jesse James ou Butch Cassidy.

Mais l’agence s’illustra également par des activités moins glorieuses. En effet, beaucoup d’agents furent embauchés par le patronat pour briser les mouvements de grève, décrédibiliser et étouffer dans l’œuf les syndicats naissants. Payés pour infiltrer les syndicats et les usines, les Pinkerton parviendront à briser de nombreux mouvements de grèves durant cette période de récession.

Ainsi l’incident dans lequel le jeune frère de Caleb meurt a réellement eu lieu. Le 3 mai 1886, la police fit feu sur les grévistes de l’usine McCormick Harvesting Machine Company tuant 6 personnes. Les Pinkerton, infiltrés parmi les grévistes sont soupçonnés d’avoir attisé les tensions qui ont abouti à ce massacre.

2-haymarket-riot-1886-granger

Ces évènements débouchèrent à la manifestation du Haymarket Square où l’explosion bombe suivi d’une fusillade tuant un grand nombre de policiers et de manifestants. L’affaire du Haymarket est à l’origine de la journée des travailleurs, le 1er mai.

Toutes ces actions aboutirent à l’Anti-Pinkerton Act en 1893 qui interdit à tout agent de la Pinkerton Detective Agency de travailler pour le gouvernement.
Petit à petit supplantée par la police et le FBI, Pinkerton conservé sa vocation d’origine tout en se diversifiant dans le secret industriel ou le management et le conseil. Elle fait aujourd’hui partie du groupe Securitas.Wild West Side StoryCaleb Hammer restera dans les limbes de Marvel jusqu’en 1994 où il «revient» dans les pages de X-Force v1 # 37. Il ne s’agit pas d’une réapparition à proprement parler puisqu’on le voit sur une seule case. Il est dit que le pauvre Caleb Hammer vieillissant aurait été tué d’une balle dans le dos par l’External Absalom en 1896.


Un doute plane néanmoins son identité car ce Caleb porte le gilet fétiche de Two-Gun Kid.

 


Two-Gun Kid et son gilet en peau de vache véritable


De plus, Caleb est présenté comme une légende, terme un peu exagéré vu sa carrière. Pour finir, en 1896, Caleb Hammer serait loin d’être un vieillard.

Bref, tout pourrait porter à croire que c’était Two-gun kid qui était prévu originellement par le scénariste mais qu’on lui a préféré un Caleb Hammer moins connu au dernier moment.

Il faudra attendre 2000 pour le vrai retour de Caleb Hammer dans la mini-série « Blaze of Glory » qui réunit un grand nombre de personnages comme Two-Gun Kid, Wyatt Earp, Rawhide Kid, Red Wolf, Gunhawk, Reno Jones, Ghost Rider …

 


Caleb Hammer possède sa propre fiche dans le « Marvel Westerns Outlaw Files » de 2006. Bien qu’il fasse preuve d’une très grande force physique (casser un barillet à mains nues, résister à une explosion, plaquer un homme d’une seule main …), Caleb Hammer est considéré comme un être humain normal.

Cette histoire sera réimprimée dans le One-Shot « Gunslingers » avec une belle couverture par John Buscema.

Sources :
http://en.wikipedia.org/wiki/Haymarket_affair
http://en.wikipedia.org/wiki/Pinkert…nment_Services

 

 

 

Sim Theury
Première version de cet article originellement publiée sur Buzzcomics.net
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s