Drôle d’oiseau

Marvel Premiere #23  – August 1975

Colleen doit avoir une sacrée vue
Chris Claremont/Pat Broderick/Bob McLeod  – Couverture : Gil Kane / Bob McLeod

mp2300

Danny Rand se promène dans un parc avec son amie Colleen Wing quand soudain un sniper abat froidement les passants autour d’eux.

mp2301

Danny sauve un enfant d’une mort certaine et il fonce vers le building où le tireur s’est embusqué. La police arrive mais le sniper fait exploser leur véhicule.

Apocalypse NY

Prise pour cible Colleen n’a pas d’autre choix que de suivre Danny dans le bâtiment. Ils tombent face à face avec le sniper qui descend tranquillement par les escaliers. Il se fait appeler Warhawk et pense être en pleine guerre du Viet-Nam. Dans son délire, toutes les personnes qu’il voit sont pour lui des Viêt-Cong.

« Bonjour, Je m’appelle Warhawk et je suis taré »

Il possède une force surhumaine et une peau métallique qui le protège des coups. Cette première confrontation tourne rapidement à l’avantage de Warhawk qui laisse Danny KO.
mp2303

Quand il se réveille, le père de Colleen lui annonce que Warhawk a enlevé sa fille. Wing lui présente le lieutenant Rafael Scarfe qui connaît Warhawk depuis le Viet-Nam où cette véritable machine à tuer a servi le gouvernement comme mercenaire durant cette guerre. Des bruits courraient à l’époque qu’il n’était plus vraiment humain.
Warhawk venait d’être relâché après une « reprogrammation » sensée le sociabiliser de nouveau. Apparemment le traumatisme du Viet-nam a été plus fort que la thérapie.

Le professeur Wing conjure Danny de lui ramener sa fille, la seule chose qui lui reste au monde. Danny le comprend d’autant mieux qu’il a perdu lui aussi toute sa famille.

mp2303a

Après une journée d’enquête, Danny en Iron-Fist retrouve la trace de Warhawk qui se cache dans un hangar désaffecté sur les docks.
Le fou de guerre prend Colleen pour sa femme et lui fait porter des vêtements asiatiques. Colleen tente de le ramener à la raison mais il la frappe pour la faire taire.

Mais regardez-moi ces cuisses !

Iron-Fist se découvre alors et au terme d’un combat serré, il parvient à lui décoche son « poing de fer » qui sans l’abattre le projette dans l’eau.

mp01

Pas Glop, Pas Glop

Le courant emporte sans corps pesant qui coule. Iron-Fist tente de lui venir en aide mais dans sa folie Warhawk refuse d’être sauvé et capturé des « Viets » et préfère sombrer.

 

Lost in translation

Une histoire d’Iron-Fist au schéma classique avec le flashback obligatoire sur l’apprentissage de Iron « petit scarabée » Fist. (Le succès de la série Kung-fu à la TV a laissé des traces). Claremont s’écarte toutefois de l’univers classiques des arts martiaux des débuts pour s’aventurer vers des territoires plus modernes et trouve, avec cette intrigue sur fond de guerre du Viet-Nam, un terrain intéressant.
Claremont est parfois trop verbeux et noie les dessins sous les vignettes de textes mais en cela libère les scènes d’action de bulles et d’onomatopées donnant plus de nervosité et de tension lors des combats.


Est-ce vraiment bien de lui ? On dirait du Kane !

Avec un style sans grande originalité, un peu figé mais soigné (merci à Mc Leod pour l’encrage) Pat Broderick réalise un épisode à peu prés honnête bien que peu maîtrisé qui offre néanmoins des bonnes surprises dans le cadrage. Mais les scènes de combats pâtissent des problèmes (doux euphemisme) de Broderick sur les effets de vitesse et de projection de corps dans l’espace. (et je passe sur des petits problèmes d’anatomies ).


« La méthode d’Iron Fist pour tomber : viser une fille et en profiter pour lui peloter les fesses.
Warhawk lui, il joue au foot avec le cul des filles.  »
« 

Le run d’Iron-Fist dans Marvel Première (# 15 à 25) sera traduit dans Strange (n° 67 à 74) pour migrer vers Titans (n°12 & 13). Dans le transfert, la série perdra un an et cet épisode. Il ne s’agit surement pas d’un oubli et encore moins d’une volonté de rattraper un retard. Pour ma part, je mise sur la scène d’introduction ou pas moins de 7 personnes meurent par balle (et encore le gamin y échappe de peu) comme raison principale de cette mise de coté de l’épisode.

Drôle d’Oiseau

Ce numéro marque la première apparition de Warhawk.

Cette création de Chris Claremont reviendra ensuite incognito dans les pages de Black Goliath #3, puis comme ennemi d’Iron-Fist & Power-Man (# 76 & # 83) où on apprend qu’on a testé sur lui une version beta du sérum de super-soldat injecté à Power-Man.

sans-titre-4-copier

Il fera entre les deux une apparition dans Uncanny X-Men # 110 (embauché par le Hellfire Club.)

sans-titre-3-copier

sans-titre-2-copier

On l’a vu dernièrement dans X-men v2 #10 & Wolverine v3 # 30 (dans le groupe de vilains repentis dirigés par le SHIELD).

xmen10

X-Men #10

sans-titre-1-copier

Wolverine v2 #30

Dans Spécial Strange (X-Men #110) LUG choisira de traduire WarHawk par ….. Urubu ( ) …. une espèce de vautour au pelage rouge/noir ( )

urubu-tete-rouge-br-pm2
http://fr.wikipedia.org/wiki/Urubu

Sim Theury

(Première version de cet article originellement publiée sur Buzzcomics.net)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s