Stan Lee : A Life in Comics 1/3

Tout le monde ou presque connait les scènes de Stan Lee dans les films et séries Marvel. Mais celui qui est présenté comme le père fondateur du Marvel Universe n’a pas attendu le succès du MCU pour faire des apparitions dans ses propres fictions. Embarquez pour un tour des caméos de Stan Lee dans les comics. De Timely à Marvel en passant par Atlas, Stan n’est jamais bien loin.

Sans titre-1 copier

 

All Winners Comics #2 (Sept. 1941)

Au départ de Joe Simon et Jack Kirby de Timely, le jeune Stan Lee qui a alors 18 ans se voit alors proposer le poste d’Editor. Dans All Winners Comics #2, il signe un récit où le Destroyer et le Whizzer sont admis à apparaitre dans le comics en question. Human Torch, Captain America et Submariner donnent leur aval à l’editor.

allwinners10aallwinners10b

Ceci en ferait donc la première apparition de Stan dans le Marvel Universe à égalité avec : Marvel Mystery Comics v1 #23 (Sept. 1941)  où The Vision demande à l’Editor de pouvoir se présenter.

mmc23

Mystic Comics v1 #10 (August 1942) – ? / ?

L’Editor Stanley Dee de Crimely Comics rejette les scénarii de Red Skeleton qu’il ne juge pas assez bons pour paraitre dans ses magazines. Mais quand il tient enfin une bonne (et véridique) histoire, Stanley trouve ça trop rocambolesque.

mysticcomics10mysticcomics10a

La coïncidence des noms est marquante mais physiquement ce Stanley est loin du jeune Stan qui serait plus proche de Red. Stan Lee a t’il écrit cette histoire ? A-t-il retranscrit certains de ses traits dans ces deux personnages ?


 

Début 1942, Stan part pour l’Armée. Il rejoint la « Signal Corps », section des télécommunications et de la communication de guerre (films de propagande, brochure, cartoons …)

1943

On trouve trace de ce passage dans Sgt Fury #22 (Sept. 1965)  et Sgt Fury Annual #1 (1965) par Lee/Dick Ayers

sf22sfa1

Également dans Invaders v1 #16 (May 1977) – Roy Thomas / Jim Mooney

invaders16

Plus récemment, Roy Thomas et Scott  Kolins se sont repenchés sur ce passage dans Stan Lee Meets The Thing (Dec. 2006)

 

Le supérieur de Stan lui demande de trouver des héros pour un film de propagande. Stan téléphone à Vince Fago, son remplaçant à Timely, pour qu’il lui envoie les Big Three : Human Torch, Cap et Namor. Mais à leurs places, il trouve 3 de ses co-créations moins connues : The Destroyer, Father Time et Jack Frost.


stanreaderdigest
Stan Lee est démobilisé à la fin de la guerre et retrouve son poste chez Timely. En 1947, il se distingue dans un article dans le Reader Digest de Novembre 1947 et dans un fascicule « Secret Behind the Comics » où il est croqué par Ken Bald. Stan y livre tous ses secrets de fabrication et en explique les différentes étapes de conception .

 

Il pose même pour la couverture photo (gimmick très en vogue à l’époque) de Black Rider #8 en 1950.

Black_Rider_Vol_1_8


A partir des années 50, Stan Lee fait des apparitions de plus en plus explicites dans les comics Timely.

Astonishing #4 (June 1951) Hank Chapman / Wayne Boring. Dans « The Nightmare », Hawk fait de cauchemars tellement effrayants qu’il en tire des scripts parfaits pour les comics que son éditeur Stan produit. Jusqu’à ce que ses horribles rêves finissent par devenir réels.

astonishing4

Suspense #29 (April 1953) Lee / Joe Maneely. « The Raving Maniac » voit l’irruption d’un énergumène très agressif qui reproche à l’éditeur de produire des comics bien trop violent et effrayant pour la jeunesse. Zombies, Loup-Garou, Fantômes, vampires … autant d’aberrations qui ne devraient pas être présents dans des bds pour enfants.

suspense29suspense29b

L’éditeur répond en lui montrant les titres du journal que la réalité est sans doute pire. Mais son opposant n’a pas le temps de s’éterniser, il est embarqué par deux infirmiers. Il s’agissait d’un lunatique qui passe son temps à se plaindre de tout et n’importe quoi.

suspense29csuspense29d

De retour chez, l’éditeur retrouve sa femme et sa fille à qui il raconte l’histoire d’un fou qui n’a rien de mieux à faire que de se plaindre du contenu de magazines.

Il s’agit évidemment d’une satire sur les fortes critiques qui pesaient sur les comics à cette période surtout de la part de Fredric Wertham qui n’avait pas encore sorti son pamphlet : Seduction of the innocent.

stanjoanie

C’est également la première apparition de Joan la femme de Stan Lee et de sa fille : Joan Celia (JC).

 

Stan et le dessinateur Joe Maneely était de très bons amis. Ce dernier mourra malheureusement dans un accident de train quelques temps avant qu’Atlas/Marvel retrouve le succès.

Stan ne devait pas être un monstre comme supérieur comme le montre ses cartes de vœux à l’humour potache où l’on se moque gentiment de l’Editor-in-chief

xmascard1xmascard2


Apparition rapide d’un jeune Stan Lee dans Startling Stories – Fantastic Four – Unstable Molecules #4 en 2003 par James Sturm/James Sturm & Guy Davis.

unstablemolecules


Mystery Tales #24 (Dec. 1954) ? /Jay Scott Pike – Cast Of Characters.

 

Cette histoire est une nouvelle déclinaison de Astonishing #4. Stan l’éditeur est épaté de l’imagination débordante de son scénariste. Celui-ci n’a pas de mérite car il est lui-même … un vampire. On peut deviner sur la porte de Stan : ST(AN) LE(E) EDI(TOR).

2010-07-19_153102_stan_lee-web-photos-003

On trouve des apparitions de Stan dans toutes sortes de titres, ainsi il se met en scène avec le dessinateur Dan DeCarlo dans My Friend Irma #48 (Feb. 1958).

My Friend Irma était une franchise dont le succès a commencé à la radio puis à la TV et au cinéma.

myfriendirmaa

Dans cette déclinaison Comics, Irma va à la rencontre de ses auteurs pour se plaindre de son traitement. Elle trouve qu’elle n’a pas été dépeinte à son avantage.

myfriendirmab
Homer the Happy Ghost v1 #18 (March 1958) reprend le même schéma.

Homer le fantôme (ersatz de Casper le gentil fantôme) et ses amis vont se plaindre directement dans les studios de leur maison d’éditions pour y être mieux traités.

homer18a

homer10b

homer10c

  Stan et Dan doivent encore gérer la situation.

homer10d
Dans Millie The Model Comics #103 (July 1961) , c’est au tour de la fille de Stan (Joannie) et à celle de Martin Goodman (Amy) de faire leurs apparitions comme membres du fan-club de Millie the Model.

mtm103amtm103b

Rebolote avec Patsy And Hedy #78 (Oct. 1961) où Hedy (la rivale de Patsy) menace Stan Lee et Al Hartley le dessinateur. S’ils ne présentent pas une version plus positive d’elle dans le comics, elle promet que son père achètera le journal et les fera virer.

patsyhedy78

patsyhedy78a

Patsy and Hedy 078b

Évidement son nouveau portait est tellement outré qu’il en devient ridicule et Hedy les menacera encore de les faire virer s’ils ne remettent pas les choses à leur place.

patsyhedy78d

Patsy and Hedy #85 (Dec. 1962) : Stan et Al refont une apparition rapide « mode années folles ».

patsyhedy85

 

2010-07-19_153001_stan_lee-web-photos-001

Tales To Astonish v1 #20 (June 1961) Stan Lee / Jack Kirby « X the thing that Lived« . Un scénariste propose des histoires de SF à son éditor (Stan) qui deviennent réalité dès qu’elles sont publiées.

tta20atta20btta_020_09
Amazing Adult Fantasy #12 (May 1962) Stan Lee et Steve Ditko reçoivent avec peu de délicatesse un scénariste qui se révèle être un être d’une autre dimension.

aaf12xaaf12aaaf12b

Tales Of Suspense v1 #33 (Sept. 1962) (Lee/Kirby) utilise la même ficelle : un personnage propose une histoire tellement incroyable qu’elle est refusée par l’editor (comme dans dans Mystic Comics « Red Skeleton ».)

tos33a

Le twist final révèle que le narrateur est lui-même un être surnaturel.

tos33b

Autre variante par Stan Lee et Jack Keller : Kid Colt Outlaw #107 (Nov. 1962)  raconte l’histoire d’un extraterrestre échoué au 19ème siècle en plein Far-West et qui réussira à reprendre sa route grâce à l’aide de Two-Gun Kid.

kidcoltoutlaw107

L’éditeur nous explique en épilogue qu’il a retrouvé quelques pages manuscrites de cette aventure extraordinaire et a décidé de les publier.

Millie The Model Annual #1 (1962) – Stan Lee et Stan Goldberg

milliethemodelannual1

Suite dans la 2ème partie et dans la 3ème partie.

Sim Theury

2 réflexions sur “Stan Lee : A Life in Comics 1/3

  1. Pingback: Stan Lee : A Life in Comics 2/3 – Le Cabinet de Curiosites Marvel

  2. Pingback: Millie, Patsy et Kirby – Le Cabinet de Curiosites Marvel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s