Faux Dieu, vrai cafouillage

Captain Marvel v1 #12 April 1969 – Arnold Drake / Dick Ayers / Syd Shores

Captain Marvel v1 #13 & #14  – May-June 1969 – Gary Friedrich/Frank Springer/Vince Colletta

Captain Marvel est exilé dans l’espace par son ennemi Yon-Rogg. Condamné à une mort certaine, son vaisseau atterri par miracle sur une étrange planète où il est accueilli par une entité surpuissante : Zo. Il lui donne la possibilité de se venger de Yon-Rogg. Il le délivre du bracelet qui le maintient esclave de ce dernier et l’affranchit de ses problèmes respiratoires dus à l’atmosphère terrestre. Il le dote de nouveaux pouvoirs : Il peut désormais se téléporter à la vitesse de la lumière, soulever des charges énormes et créer des illusions. En échange Zo demande de lui jurer allégeance.

cm1201

« Zo » Ça pète grave comme nom pour un Dieu

Captain Marvel retourne donc sur Terre. Après une halte sur la sépulture de sa bien-aimée Una, son chemin croise celui de la navette de Yon-Rogg. Il pourrait facilement se débarrasser de son ennemi mais cela serait trop facile et Marvel décide d’élaborer une vengeance plus complète.

De retour sur Terre, il se rend compte que l’absence de son alter ego civil (Dr Lawson) n’est pas passée inaperçue et que la base spatiale qui l’emploie est sur le point d’envoyer une fusée dans l’espace.

En fait son absence a tellement été longue et inexpliquée qu’il est soupçonné de trahison. (Assez ironique car il est aussi, en tant que Kree, considéré comme un traître) Carol Danvers est bien décidée à l’arrêter lui ainsi que Captain Marvel. Arrivé à la base, il est appréhendé par les soldats.

cm1202

Géométrie et trigonométrie des comics

Pendant ce temps, dans les Caraïbes, la Veuve Noire s’infiltre dans une base sécrète où un mystérieux individu prépare la destruction de la fusée grâce à un robot de son invention : le Man-Slayer.

cm1203

Man-Slayer, le robot bavard.

Le robot attaque la base au moment où Marvel se fait arrêter. Il profite de cette irruption pour créer une illusion et s’échappe pour adopter l’identité de Captain Marvel.

cm1204

Man-Slayer, le robot qui c’la pète vraiment et danse la valse

Le Man-Slayer est arrivé assez près de la fusée pour la détruire quand le Captain l’en empêche in-extremis. Au terme d’un combat très disputé, Mar-vell se trouve en position délicate quant au même moment,  la Veuve Noire réussit à détruire le dispositif d’alimentation du robot avant de se faire capturer.

cm1205

Le gaz qui fait des poses sexy

Le Man-Slayer s’immobilise et Captain Marvel peut reprendre son identité civile.

cm1207

Il pensait avoir le temps de s’échapper en profitant du chaos ambiant mais les soldats le repèrent.

cm1206

Vachement discret en effet.

Ils tentent de l’appréhender mais ce dernier s’évanouit sous leurs yeux.

cm1309

Et personne ne fait le rapprochement ?

Dans sa chambre d’hôtel, Mar-vell se morfond. Il est traqué car ses deux identités sont soupçonnées de trahison.

cm1302

« Papy Marvel ! »

Il ne sait pas où se cacher et s’apprête à s’enfuir déguisé quand il entend que le Man-Slayer s’est réactivité et attaque de nouveau à la base spatiale.

cm1301

Grâce à un système de secours, le robot s’est remis en fonction et a repris sa mission initiale : détruire la fusée lunaire.

Mais il ne se souvient plus pourquoi il doit la détruire et se pose des questions existentielles :  Qu’est-ce que ça va lui apporter ? Que fait-il dans ce comics ? Etc.

cm1303

Grand succès pour Noël : Man-Slayer le robot qui marche et pleure de vraies larmes

Captain Marvel arrive à la rescousse mais non seulement il se fait battre par le robot mais en plus les soldats de la base lui tirent dessus.

Désemparé, il décide de s’exiler dans un endroit sûr : le vaisseau Kree de Yon-Rogg en position géostationnaire au-dessus de la Terre. (Je vous avais précisé que Yon-Rogg est son pire ennemi ?)

Il profite de l’arrimage d’une navette d’approvisionnement pour pénétrer le vaisseau. Il assomme un des agents et enfile sa tenue pour retrouver Yon-Rogg et assouvir sa vengeance. (Il ne pouvait pas se téléporter plutôt  ?)

cm1304

Quels sourcils ! Yon-Rogg serait-il parent avec Emmanuel Chain

Une fois devant Yon-Rogg, Mar-vell se dévoile. Un combat au corps à corps s’engage et Captain Marvel se retrouve à Terre. (Il n’avait pas la force de 1000 hommes ?)

cm1305

Yon-Rogg savoure la défaite de son ennemi et comble de joie lui montre Carol Danvers aux prises avec le Man-Slayer sur son moniteur géant.

cm1306

Marvel se ressaisit, assomme Yon-Rogg avec une machine, dérobe le « lasonic desintegrater » et se téléporte sur Terre.

cm1307

L’arme Kree surpuissante permet à Marvel de neutraliser le Man-Slayer et de sauver Carol. Cette dernière est maintenant face à un dilemme : Doit-elle arrêter l’homme qui vient de lui sauver la vie (et qu’elle aime en secret en plus) ?

cm1308

Alors qu’il vient de sauver la fusée spatiale de la rage destructrice du Man-Slayer, Captain Marvel toujours soupçonné de trahison, est mis en joug par les soldats de la base. Il ne doit son salut qu’à l’intervention de Carol Danvers. Elle croit en l’innocence du beau et mystérieux Captain et lui conseille de se constituer prisonnier pour enfin être blanchi à l’issue d’un procès.

CM1401

A noter la magnifique tenue rouge et jaune du Puppet Master

Mais pendant ce temps, le Maitre des Maléfices s’empare de la volonté d’Iron-Man pour qu’il se débarrasse de Mar-vell. Iron-Man arrive sur la base spatiale et attaque Captain Marvel. A sa voix saccadée, il devine que le vengeur n’est pas dans son état normal. Il blesse même Carol dans le combat.

CM1402

« Moi, j’ai un joujou extra qui fait « Zzzzaaatt – Sszaak – Uuuunnnhhh! » Les hommes en tombent à mes genoux »

Néanmoins les pouvoirs que lui a donné Zo ne semblent pas en mesure de stopper Iron-Man. Il est contraint d’utiliser le « Lasonic Desintregator qui a abattu le Man-Slayer précédemment.

CM1403

L’arme ne possède plus toute sa puissante mais elle impacte suffisamment « Tête de Fer »  pour provoquer une faiblesse cardiaque qui le met KO. Captain Marvel fait rapidement appel à l’ambulance militaire pour l’amener à l’hôpital.

Le Puppet Master a la défaite hargneuse et  la mauvaise idée de lancer la poupée radioactive d’Iron-Man contre les ordinateurs ce qui déclenche une explosion fatale.

CM1404

Libéré de l’influence du Puppet Master et ayant eu le temps de recharger ses batteries, Iron-Man sort indemne de l’ambulance.

CM1405

« NFS, Chimie, Iono » … et hop c’est reparti

Captain Marvel se téléporte dans l’espace. Il se questionne sur la voie qu’il doit suivre. Trop de choses sont arrivées dans sa vie récemment et il cherche à faire le point.

CM1406

Captain Marvel à la croisée des chemins

En pleine introspection, Zo lui apparaît et lui parle. Il n’est pas satisfait de la manière dont il a utilisé ses pouvoirs. Il devait s’en servir pour se venger de Yonn-Rog et il n’en a rien fait.

CM1408

« Zo » l’ophtalmologiste cosmique !

 

Il est temps pour le Captain d’honorer ses promesses et son serment d’allégeance.


 

Cafouillage cosmique

Changement de cap pour la série qui passera pour un des plus beaux cafouillages éditoriaux de Marvel pour l’époque.

Pour son dernier épisode, Arnold Drake tente de relancer l’intérêt du titre en confiant des pouvoirs plus importants à Marvel. Il en profite pour casser les ressorts de la série en libérant Marvel de ses faiblesses ainsi que de sa fiancée.

Cette nouvelle donne permet d’ouvrir la voie à une romance entre Carol Danvers et crée un changment de situation pour le Dr Lawson, son alter-ego terrien, mais elle montre rapidement ses faiblesses.

Pour ménager le suspense, Captain Marvel n’utilise pas encore ses pouvoirs pour se venger sans réelle explication de la part de Drake.

Et quand il utilise enfin ses nouvelles possibilités, cela n’a pas plus de sens : il est toujours obligé de se changer alors qu’il est capable de projeter des illusions, il semble pouvoir voler mais l’exploite que rarement cet atout. Il est capable de se déplacer à la vitesse de la lumière mais peine à éviter les coups du gros robot.

Cerise sur le gâteau, il se change en Dr Lawson après son combat pour essayer de s’échapper au lieu de directement se téléporter à l’extérieur.

Tout arrive trop vite (Mort d’Una, apparition de Zo, nouveaux pouvoirs…) et Drake ne semble pas savoir réellement où il veut aller. Ce manque de maîtrise et de direction aboutira dans quelques temps sur une nouvelle redéfinition du personnage pour clarifier la situation.

CM1407

 

Le remplaçant de Drake, Gary Friedrich accumule les incohérences et livre un épisode de grand n’importe quoi. On remarque que Friedrich ne sait plus vraiment quels sont les pouvoirs de Marvel. On ne comprend pas par exemple s’il se téléporte ou se déplace à grande vitesse.

Tout cela serait encore vaguement acceptable si Cap avait un vrai plan de vengeance comme il l’avait indiqué au # 12. Au lieu de ça, se demande simplement comment il peut fuir l’armée.

 

CM14

Friedrich prend la peine d’introduire correctement Tony Stark et le Puppet Master et le déroulement du combat reste crédible (bien qu’on puisse se demander pourquoi le Puppet Master ne fasse pas attaquer la fusée plutôt que le Captain (on pourrait hein ?))

Quête du sens ou critique de sa propre errance ? Dans les dernières pages Friedrich semble vouloir redonner une direction plus claire à la série.

 

Qui est tu Zo ?

En effet, dans l’épisode suivant, Zo donnera plus d’explication sur ses origines et son existence même et confiera une mission à Captain Marvel : détruire l’idole « Tam-bor » sur la planète Kree. (Captain Marvel # 15- Strange Spécial Origines n° 169 bis).

captainmarvel1968series15

Mais il y est en fait révélé que derrière Zo se cachaient  « Ronan l’accusateur » et « Zarek ». Ces ennemis de Captain Marvel ont utilisé une chambre à illusions destinée à manipuler l’esprit de Mar-vell pour qu’il tue l’intelligence Suprême.

A la fin de l’épisode, Captain Marvel reçoit de nouveaux pouvoirs (non-détaillés) et un nouveau costume de la part de l’intelligence Suprême.

Marvel se demande alors s’il n’a jamais possédé les pouvoirs de Zo et s’il s’agissait ou non d’une illusion de Ronan et Zarrek. Pour le vérifier, il se lance dans l’espace pour y voler et y parvient à nouveau. Captain Marvel se questionne : A-t-il servi de cobaye pour ses ennemis ? A-t-il vraiment eu ces pouvoirs depuis la supercherie Zo ou viennent-ils de la « Supreme Intelligence » ?

Faute d’explications, ni Mar-vell, ni les lecteurs n’auront jamais le fin mot de l’histoire.

On peut simplement remarquer que Captain Marvel hormis sa capacité de voler n’a pratiquement jamais fait de démonstration des pouvoirs donnés par Zo /Zarek:

Il n’utilise que 2 fois ses pouvoirs de projection d’illusion. De plus, ils se montrent inefficaces lors de la seconde tentative. Il n’a jamais fait preuve d’une force surhumaine (bien au contraire – Cf son combat contre Yonn-Rog). Il n’a que très rarement utilisé pleinement son pouvoir de téléportation. La seule faculté qu’il ait utilisée est le pouvoir de voler sur Terre et dans l’espace.

On peut donc supposer que Captain Marvel n’a jamais eu d’autres pouvoirs que de voler et que ses autres « capacités » ne furent que des « mirages » imposés par Zarrek et Ronan.

Alors, l’identité réelle de Zo était-elle « connue » par Arnold Drake et Gary Friedrich dés le départ ?

A première vue, on serait tenté de dire que non et que chacun des 3 scénaristes a un peu bidouillé le sort de Captain Marvel à sa sauce.

Mais dans une récente interview Drake a pu expliquer qu’il avait prévu dès son origine que Zo n’était qu’une supercherie. Il a d’ailleurs glissé un clin d’œil dans son nom : ZO à l’envers fait OZ, un clin d’œil au magicien d’Oz et à celui qui se « cachait derrière le rideau ».

Donc, aussi mal ficelée que paraisse l’histoire, (surtout gérée par 3 scénaristes), tout aurait été prévu dès le départ.

eon

L’épisode Zo aura peut-être malgré tout marqué un certain Jim Starlin qui utilisera la même idée d’une entité cosmique confiant des pouvoirs immenses à Marvel : Eon (Captain Marvel v1 # 29)

 

Cross-Over caché.

L’intervention de la Veuve Noire et du mystérieux commanditaire du sabotage raté est introduit sans aucune explication.  Ce subplot fait partie d’un cross-over mêlant les séries Iron-Man/Avengers et Submariner. Ce crossover débute dans Submariner # 14 et finit avec Avengers # 64

Le Puppet Master s’est ainsi ligué avec le Mad Thinker et Egghead dans un ambitieux plan de conquête du pays qui implique que la fusée spéciale soit détruite. Le Mad-Thinker avait envoyé le Man-Slayer dans ce but mais Captain Marvel s’est interposé.

Par déduction, on peut ainsi deviner que le saboteur est soit Egghead soit le Mad Thinker.

 

Coté dessins

Dick Ayers offre un épisode assez inégal. Si son trait retranscrit bien l’émotion par des visages et par des attitudes soignées, il semble peu à l’aise avec les scènes de combat. Il tente de compenser ces faiblesses par un découpage transversal (souvent inutile) à la mode mais quelques cases en triangle ou en trapèze ne suffisent pas redonner de l’intérêt aux planches.

Shores lui abuse des traits dans tous les sens pour renforcer les effets de vitesse et de puissance et arrive à l’effet inverse.

Franck Springer remplace Dick Ayers pour les épisodes 13 et 14. Le résultat est un peu plus convaincant et curieusement ressemble parfois à du Barry Smith des premiers jours. Il produit des planches de bonne facture. Bien sur son trait n’a rien d’extraordinaire mais le travail est soigné, assez dynamique et offre des angles de vue et surtout un découpage réellement intéressant.

 

Et pendant ce temps-là en France

Avril 1971, à la fin de « Marvel » au numéro 13 , LUG recase Spider-man dans « Strange » et les Fantastic Four ont droit à leur propre série sous forme d’albums grand format.

Seul Captain Marvel se trouve orphelin et la série est mise en sommeil à partir du #11 . Ce pauvre Captain Marvel devra attendre 4 ans avant de revenir en France dans Strange n°64 en avril 1975 (Captain Marvel # 17) à l’arrêt des X-men. Mais la série perd 5 épisodes au passage.

LUG tentera de combler les trous en publiant les épisodes #15 et #16 dans Strange Special Origines n°169 et 181 respectivement en janvier 1984 et 1985 soit 10 ans après.

Les épisodes # 12/13/14 sont donc restés inédits en France. (sauf le #12 paru dernièrement dans l’intégrale chez Panini)

CMpanini1

Il est amusant de remarquer que les trois épisodes sautés par LUG n’ont pas de réelles incidences sur l’histoire hormis l’accident de Carol Danvers (future Miss Marvel/Captain Marvel). On peut quasiment lire le #11 puis le #15 en se retrouvant dans la même situation : Captain Marvel en Face de Zo.

Sim Theury

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s