Les Fils de Namor

Faire-valoir humoristiques ou ados dotés ou non de pouvoirs, le moins qu’on puisse dire c’est que Timely n’a pas surexploité le concept de sidekicks dans ses revues. On pense bien sur à Bucky, Toro ou Rusty le side-kick du Defender mais la liste reste mince.

Bien que faisant partie des « Big 3 », les trois grands héros Timely, Namor the Submariner n’a pas eu droit à son compagnon d’arme. A l’exception de sa mère ou de Ruthia, une atlante de la mer Baltique, Namor n’aura pas d’entourage proche durant toute la guerre.

Plus tard, dans les années 50, Human Torch, Captain America et Namor se verront malgré tout chacun associés une coéquipière (Sun Girl, Golden Girl et Namora).

subbies

 

Les Side-Kicks de Timely : Petits mais costauds

En 1941, la maison d’édition a pourtant été précurseuse en créant une équipe de 5 jeunes héros qui comptait parmi leur rang deux sidekicks connus : Bucky et Toro respectivement équipiers de Captain America et Human Torch. Après une courte aventure écrite dans Captain America #4 (June 1941), les « Young Allies » obtiennent leur propre titre en automne de la même année par Joe Simon et Jack Kirby. Ils sont ainsi la première équipe de super-héros Marvel et également la première à bénéficier de leur propre titre (Une sorte de Young Avengers ou de Teen Titans avant l’heure).

 

Kid Komics : Mini-Keums

Le succès est tel qu’en 1943 Timely lance un second comics creusant la même veine : Kid Komics. Le héros principal est Captain Wonder et son sidekick Tim. Mais on y retrouve aussi les Young Allies ainsi que des déclinaisons adolescentes de héros humoristiques, d’aviateurs, de cowboys etc.

kik01cover

C’est dans ces pages qu’apparait pour la première fois un personnage qui ressemble fort à un Teen-Sub-mariner : Subbie. Dès le sommaire, Subbie est décrit comme un « Sub-mariner de poche ».

kidkomic0100

Subby étant déjà le diminutif du Sub-mariner, il y a peu de doute que l’on parle bien du célèbre héros.

kidk01

Pourtant, à la différence du Sub-mariner, « Subbie the Sea-Going Lad » porte dès la première page un costume d’un jeune enrôlé de la marine américaine et navigue sur un mini « P.T. Boat » (un torpilleur de patrouille) arborant deux S sur ses flancs. Il est présenté comme le neveu du « père Neptune ».

En guise d’origine, le lecteur apprend en trois cases que Subbie, sur le dos de sa raie Manta Netar, découvre un nouveau territoire. Il part demander l’autorisation à Père Neptune (qui devient son parrain dans la légende) d’aller l’explorer. Neptune déclare qu’il s’y était préparé et lui confie un équipement et un uniforme pour son voyage.

kidk0102

Il ne tarde pas à rencontrer deux jeunes garçons dont les bateaux se sont heurtés. Après les avoir secourus, Subbie tente de mettre fin au conflit entre les deux ados : Egbert « Eggie » Cortand et ‘Beans’. (des œufs et des haricots on est proche du menu du petit déj’ ^^). Mais le trio s’aperçoit que la cible d’entrainement militaire proche d’eux se met soudain à se déplacer. Ils ne le savent pas encore mais il s’agit d’un plan des nazis en sous-marin qui comptent bouger la cible pour que les troupes à terre pilonnent leur propre vaisseau de combat.

kidk0103

Les jeunes héros comprennent que quelque chose n’est pas normal et tente de prévenir le navire de guerre pendant que Subbie plonge. Il découvre pour la première une « baleine de fer » dont le Père Neptune lui a parlé. Il accroche la cible sur le sous-marin tout en bloquant les hélices et le gouvernail.

Le sous-marin allemand se fait bombarder et ne tarde pas à couler. Le trio est recueilli par le vaisseau et chaleureusement accueilli par les marins. Eggie et Beans sont intrigués par leur nouvel ami qui ressemble fort au Sub-mariner. A l’exception des ailettes aux pieds, la ressemblance physique est frappante, il respire sous l’eau, résiste à des explosions … La dernière case continue le teasing sur l’identité de Subbie et sa filiation avec le Submariner. Le scénario est attribué à Otto Binder avec Carl Pfeufer aux dessins.

kidk0104

Subbie revient effectivement au numéro suivant mais n’apparait plus en couverture. Et même si captain Wonder reste prédominant, les Young Allies prennent la vedette.

KidKomics02cover

Subbie a toujours sa place au sommaire et fait même partie des « jeux maisons »

kikomic0200kidkomics2

En fin de comics, on retrouve notre jeune héros aquatique. Stan Lee signerait cette fois l’histoire avec toujours Carl Pfeufer pour la partie graphique. Subbie y qui combat des nazis qui prétendent être des naufragés.

kikomic0201

Ce faisant, ils essaient d’attirer des navires de guerre pour que leur sous-marin les torpille. Subbie découvre la supercherie et fait se heurter le sous-marin contre l’énorme navire de guerre (pas forcement très prudent). Le sous-marin est coupé en deux et coule à pic. Les faux naufragés sont arrêtés sur les conseils donnés par Subbie au capitaine du torpilleur.

kikomic0202kikomic0203

On remarque qu’Eggie et Beans ont disparu, qu’aucune mention n’est faite du Père Neptune et qu’on tente pas de rapprocher le jeune héros au Submariner.

 

Subbie : Avis de recherche.

Il est annoncé que Subbie reviendra au numéro suivant mais la formule du numéro 3 de Kid Komics est complément remaniée. Adieu au sommaire, à Captain Wonder & Tim, et aux autres jeunes personnages, adieu également à Subbie. Les Young Allies prennent la couverture et le titre devient « The Young Allies featured in Kid Komics ».

Mauvaises ventes ? Arrêt de la collaboration avec un studio sous-traitant ? Quoi qu’il en soit, la rupture est radicale et emporte avec elle le personnage de Subbie.

Pourquoi n’avoir pas tenté d’incorporer Subbie dans les Young Allies ensuite ? Stan Lee aurait-il eu des scrupules à décliner le personnage créé par Bill Everett mobilisé depuis deux ans.

C’est possible mais la création de Namora des années plus tard ne semble pourtant pas avoir causé de problèmes particuliers. D’autant que sa première apparition laisse penser que tous les atlantéens ressemblent à Namor et possèdent ses capacités. Namora n’est à l’époque pas présentée comme sa cousine hybride mais comme une simple habitante sous-marine. Bref, en termes de respect du matériel d’origine, on est loin du compte.

MMC82

Marvel Mystery Comics #82 – May 1947 – Des Atlantes roses à oreilles pointus et ailettes aux pieds

Mais ce n’est qu’une des nombreuses incohérences dans la représentation de ce peuple au cours des décennies.

sub31

Sub-Mariner Comics #31 – April 1949 – représentation des premiers atlantes avant l’immersion d’Atlantis

 

D’où viens-tu Subbie ?

Dans ce contexte, d’où peut bien venir Subby ?  On peut déjà mettre de coté deux hypothèses :

  • Subby n’est pas le Submariner enfant. Même en supposant que l’action se passe durant la première guerre mondiale (ce qui est déjà très compliqué à faire passer ^^), Namor avait 3 ans à la fin du conflit.
  • Il ne peut pas s’agir non plus du fils de Namor. Vu l’age de Subbie, Namor aurait été à peine pubère à sa naissance.

Il reste ainsi 3 possibilités :

  • Subbie pourrait être un petit frère de Namor ou un cousin comme Namora. Aucun indice particulier ne va dans ce sens mais ce n’est pas impossible.

 

  • Autre possibilité un peu capillotractée : Subbie serait un robot atlante. En effet dans Sub-mariner Comics #37 – Dec. 1955 (Bill Everett) on découvre que les atlantes ont la technologie pour construire des androïdes contrôlés à distance. Le Prince Byrrah cherche à faire passer Namor pour un saboteur. Le robot, s’il est parfait physiquement, ne semble pas avoir d’autonomie et ne parle pas.

sub37asub37b

Mais quel intérêt de construire un robot adolescent du Prince des Mers durant la seconde guerre mondiale. Subbie semble seul et ne connaitre que le Père Neptune. Fait-il partie d’une expérience d’un scientifique atlante ?

Pour autant, Subbie est doué de parole et pense par lui-même, ce qui ne colle pas avec les possibilités du robot Namor.

  • Mais c’est un des autres aspects de la technologie atlante qui pourrait expliquer l’existence de Subbie. En 1991, John Byrne modifie les origines de Namorita la petite cousine de Namor, fille de Namora. Dans l’incapacité de tomber enceinte, le destin place sur la route de Namora un généticien atlante banni depuis 40 ans : Vyrra.

Vyrra était à l’origine de la création d’une colonie entière de clones atlantes. Les clones destinés à servir les atlantes finirent par se rebeller forçant le grand-père de Namor à procéder à leur exécution.

namor19

Dans l’espoir de se faire pardonner, Vyrra propose à Namora de lui implanter son propre clone pour qu’elle puisse devenir mère. Ce clone est Namorita.

namor20

Dans son exil, Vyrra aurait-il cloné Namor pour tester ses techniques sur un hybride Altante/humain ? Ou pour simplement rompre son isolement ? Dans ce contexte, on comprend que Vyrra / Father Neptune ait donné un uniforme de marin à Namor pour lui éviter de se faire repérer à la surface. Il lui aurait été impossible de l’empêcher à terme de se rendre sur Terre.

tta70

Tales to Astonish #70 – 1965 (Lee/Colan) – La figure de Neptune qui aurait pu inspirer Vyrra.

Vyrra a t-il été obligé de revoir ses plans en catastrophe pour ne pas être repérer ? S’est-il débarrassé de Subbie, l’a-t-il placé en hibernation ?

 

Namor : Forever Young

L’idée d’un jeune Namor est antérieure à Kid Komics. En effet, dans Sub-Mariner Comics #1 (march 1941), Ray Gill rédige une histoire courte sur la jeunesse de Namor où le jeune homme de 17 ans finit par se lier d’amitié avec une baleine.

submariner1

A partir du #33 (1954), Bill Everett raconte les étapes de la jeunesse de Namor. Les petites histoires, qui ne sont pas sans rappeler les aventures de Superboy, se poursuivront jusqu’à la fin de la série au #42.

sub35

On y apprend, entre autres, que les ailettes du prince des mers ne sont apparues qu’à l’adolescence comme on l’établira pour les mutants Marvel 10 ans plus tard. Ceci expliquerait aussi l’absence d’ailes pour Subbie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En 2003, une série se penchera sur l’enfance de Namor durant les années 1920/30. Lancée dans la gamme Tsunami, le titre, comme le reste de la gamme, visait un public adolescent avec des thématiques teen-movies et un style moderne voire manga.

Namor01

 

Les héritiers de Namor

Namor aura-t-il un jour un petit Subbie ? Passage en revue des occasions loupées

  • Tout d’abord présenté comme son fils, Llyron Mc Kenzie est en fait le fils de Llyra et de Leon Mc kenzie le cousin germain humain de Namor. Pensant que Namor était stérile, Lyrra a fait appel à Vyrra pour concevoir artificiellement Lyrron et le faire grandir en quelques semaines. (Namor the Submariner #54 – 1994 – Glenn Herdling / Isherwood)

namorsub54

  • Son statut d’hybride ne semble avoir affecté sa fertilité car Namor a déjà eu un fils avec une atlante : Karra. C’est ce qu’on découvre en 2008 dans la mini-série « The Depth » par Matt Cherniss et Peter Johnson.

namorthedepths

Namor aurait caché Karra sur Terre pendant des années pour le protéger. Mais ce dernier se sentant à tort abandonné, se livrera à des activités terroristes meurtrières. Namor finira par le tuer.

 

  • Un temps l’épouse de Namor, Marinna, membre de la division Alpha, accoucha d’au moins trois rejetons. Mais sa nature extraterrestre (de la race des Plodex) très instable génétiquement la transformera en monstre. Contraint de tuer son amour, Namor perdra dans la foulée la trace de sa progéniture. (Avengers # 293 – 1988)

avengers293aavengers293b

Dans Namor Annual #4 (Nelson Yomtov & Karl Bollers  -1994), il est établi que les enfants de Namor et Marrina seraient mort à cause de toxines rejetées par le Baron Von Strucker.

namorannual4

Namor semble donc condamné à rester sans descendance.

Pourtant il existe un personnage qui aurait bien des liens avec le Sub-Mariner et Marrina. Et on le trouve dans les pages de …. Captain Planet #8 (1992).

CaptainPlanet008

Dans une back-up story par Barry Dutter et June Brigman, Gi la planeteer de l’eau rencontre un jeune garçon étrange à la peau jaune. Accusant les hommes de détruire la planète, il attaque une compétition de surf. Capable de contrôler les dauphins, les algues et de marcher sur l’eau. Il se nomme Marino et finira par devenir ami avec Gi.

Physiquement et psychologiquement, Marino a tout du Submariner à part les ailettes. Mais la couleur de sa peau et ses pouvoirs (notamment le contrôle qu’il semble avoir sur les « algues » qui sont parfois une forme des rejetons du couple) ne sont pas sans rappeler l’extraterrestre Marrina.

Marrino n’apparait pas dans le dessin animé Captain Planet, il s’agit donc d’une création propre au comics. Il est dur de savoir s’il appartient à Marvel ou non. Mais dans l’affirmative, Marinno pourrait se révéler une piste intéressante pour donner enfin une filiation à Namor et une sorte d’hommage à Subbie.

Sim Theury

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s