Speed of Lifes

Il parait que le chat a 7 vies mais saviez-vous que les Eternels en ont au moins 8 ? Vous voulez des preuves ? Allez, on part pour une grande course dans le golden age de Marvel et dans la carrière de Jack Kirby.

Kirby a toujours un féru de mythologie Grecque ou Nordique. Aussi, il n’est pas étonnant que dès ses débuts, il mette en scène un héros à résonance divine.

redraven

Dans Red Raven Comics # 1 (1940) (qui deviendra Human Torch Comics à partir du #2), le lecteur fait la connaissance de Mercury in the 20th Century. Dans cette histoire, les Dieux Grecs existent réellement et le chef, Jupiter, s’inquiète de ce début de seconde guerre mondiale enclenché par Pluton le dieu des enfers .

capamerica0102

Il cherche parmi les autres dieux, un champion qui pourra remettre de l’ordre sur Terre. Son choix se porte sur Mercury qu’il charge de contrer Pluton. Arrivé sur Terre, le jeune Dieu ailé se rend à la source du conflit en Prussland dont Pluton est devenu le leader sous le nom de Rudolph Hendler (Vous l’avez ?).

capamerica0103

Mais la confrontation directe entre les deux Dieux est impossible car Pluton est protégé par une armée entière. Mercury se résout dont à l’attaquer indirectement sur le champ de bataille. Retournant les attaques des Prusslanders contre eux et interceptant les messages de l’ennemi, il paralyse l’armée de Pluton en provoquant la rage de Heinrich Goertz (vous l’avez aussi ?).

On notera que Mercury est une co-création car le scénariste est Martin A. Bursten que l’on a longtemps cru être un pseudonyme de Kirby mais qui exista bel et bien.

En retrouve le héros cette fois présenté comme le fils de Thor, dans Captain America #1 en 1941. Mais il change également de nom est se fait désormais appeler Hurricane. Peut-être une façon de se distinguer un peu plus des concepts de Bursten dont le nom n’apparait plus. On remarque aussi que Kirby fait l’impasse sur l’identité humaine de Pluton et la Prussland sans doute pour éviter également les doublons avec les aventures de Captain America combattant l’Allemagne nazie.

capamerica101

Sous une identité humaine, il combat un mafieux américain soutenu par Pluton. Cette fois, un combat titanesque se déroule entre Hurricane et Pluton laissant les deux adversaires sans force. Hurricane fait la démonstration d’un nouveau pouvoir : créer des ailes à son adversaire pour qu’elles l’amènent directement à son procès.

Dans Captain America #2, Mercury ,maintenant surnommé « Master of Speed et ayant pris l’identité humaine de Michael Gray,  accompagne des scientifiques au Matto Grosso une région située au cœur de l’Amazonie Brésilienne pour trouver l’origine d’une étrange maladie qui se propage : la Green Death. Après des attaques contre des indigènes Jivaros, Hurricane parvient à libérer les scientifiques et détruire la source de cette maladie. Il fait preuve de capacités nouvelles car il peut lancer des rafales d’énergie avec ses mains, de prendre une taille gigantesque et de détruire une village entier avec des rafales explosives. Dans la dernière case, on apprend que Pluton était en fait derrière cette menace.

cap2b

Cet épisode donne des nouveaux pouvoirs peut-être pour le différencier de Flash qui vient d’être lancé récemment. On note aussi un cafouillage éditorial car la scientifique identifie Hurricane comme Michael Jupiter. De plus, la typographie utilisée pour Hurricane est différente sur de nombreuses cases laissant entendre que le nom a été retouché pour effacer « Mercury » et serait antérieur à Captain America #1.

Dans Captain America #3, Kirby n’est plus aux commandes et la série perd de son panache. Le héros combat des saboteurs et affronte Pluton qu’il envoie valser dans les airs. Il ne reviendra plus jamais. Hurricane perd également ses ailes aux pieds peut-être pour éviter une confusion avec Namor the Submariner bien plus connu. Les pouvoirs du héros se limitent désormais à la super-vitesse.

capamericab

Il change d’identité civil et prend le nom de Harry Kane. Il hérite d’un side-kick ridicule nommé Speedy, dans le civil Solidius X. Scriggles – vendeur de cigares.

capamericab (2)

Hurricane disparait dans l’indifférence générale avec Captain America #11.

Pour autant l’idée de Dieux endossant le rôle de super-héros reviendra régulièrement dans l’œuvre de Kirby. Le plus connu étant Thor pour Marvel. Et si un autre Mercury refait un passage éclair dans le numéro #129 de la série, Thor affronte une nouvelle version de Pluton dans le #130 dans un combat épique.

hermes

Mais l’autre grand recyclage des panthéons Greco-romains dans l’œuvre de Kirby reste « The Eternals ». Cette fois les Dieux-héros sont des humains sublimés par des entités extra-terrestres : Les Celestes.

Les Eternals reprennent les grandes figures mythologiques comme Zeus ou Athéna en les modernisant. Dans cette version Mercury devient Makkari. Ce que n’empêche pas les autres « vrais » Dieux de co-exister dans l’univers Marvel.

eternals1eternals5

Ce qui ferait 3 personnages reprenant la figure du dieu Mercure dans le MCU … sauf que Roger Stern, un scénariste fan du Marvel Universe va venir à la fois simplifier et complexifier la situation.

thor291

Dans la série « Marvel Universe » # 4-7 ( 1998 ), un certain Jack Curtiss forme une équipe (Les Monsters Hunters) formée de Dr Druid, Ulysses Bloodstone & Zawadi. L’histoire prend place à la fin des années 50, quelques années avant Fantastic Four et l’avénement du Marvel universe moderne.

Jack Curtis raconte à ses co-équipiers que sous l’identité de Franck Harper, il a affronté un monstre de lave il y a quelques années.

Cette histoire est directement prise Tales of Suspense # 7 d’un certain Jack Kirby.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais dans le numéro suivant, on découvre que Jack Curtiss est capable de ce déplacer à une vitesse surhumaine.

Obligé de s’expliquer, il avoue qu’il est en fait Adam Clayton. Jeune scientifique qui a inventé une machine qui l’a exposé à des rayons de “vibra-light”. Ce rayonnement accélère la structure moléculaire d’Adam qui découvre qui peut se déplacer tellement rapidement qu’il en est invisible pour le commun des mortels. Cette histoire est elle aussi tirée d’une vieille série Marvel toujours par Jack Kirby : Strange Tales #67 (1959)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais quelque chose ne colle pas car dans Strange Tales, loin de devenir un super héros, il décide de monnayer ses talents. Il découvre un jour d’extrême fatigue que son organisme a vieilli prématurément à cause de ses pouvoirs. Le jeune homme est maintenant un vieillard qui regrette la voie égoïste qu’il a choisi durant sa courte « vie ».

Ce que cache Curtiss/Clayton, c’est qu’il est en fait notre Mercury/Huricanne, le héros du Golden Age.

MarvelUniverse08

marvelunivers09

marveluniverse10

Cependant un ultime rebondissement intervient lorsque prisonnier de Kro, le deviant ennemi des Eternals, Mercury prend l’apparence finale de Makkari. On apprend alors que le Pluton du Golden Age n’était autre que Kro.

En 4 épisodes, Stern dévoile des retcons comme des poupées gigognes pour rétablir Mercury dans le Marvel Universe et offrir une filiation à tous ces speeders issus de l’esprit de Kirby.

Pour autant, les péripéties ne s’arrêtent pas là.

En 2000, John Byrne livre un mini-série originale basée sur des héros nouveaux et des personnages obscurs des années 50 : Marvel – The Lost Generation. On y retrouve les Monsters Hunters et Jack Curtiss. On comprend que Jack a rejoint un nouveau groupe de héros sous le pseudo de « Major Mercury ».

On en apprend également plus sur sa vie dans la série Quasar où on découvre qu’il a rencontré Platon et joué de la guitare avec Elvis. Il change encore de nom humain sous l’identité de Mark Curry ou Mark Khary.

quasar17b

Plus fort encore, il y a participé à deux marathons intergalactiques qui l’ont confronté à Flash et au Lièvre à la Tortue de la fable. Bip-Bip remettant les médailles (’nuff said)

Quasar-17-01quasar1703quasar1705

quasar58

quasar58b

La dernière évolution du personnage est plus significative car après s’être suicidé, il est réactivé dans un nouveau corps différent de ces anciens avatars : celui d’une jeune femme noire. Qui plus est, il est désormais sourd et muet depuis la mort du Dream Celestial avec lequel il partageait un lien psychique.

Ces changements soudains sont évidemment dus au casting du récent film Eternals mais vu le nombre d’identités que Makkari a pris au fil des années, c’était sans doute le personnage qui se prêtait le plus à un remodelage aussi profond.

makkari-1.jpg_172596871

Sim Theury

https://www.facebook.com/EcoloGeekCuriositesComics/

Twitter : @EcoloG3EK

Sources :

https://comicbookhistorians.com/martin-bursten-is-not-jack-kirby/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s