Last Days of Dazzler

LUG arrête de traduire Dazzler au numéro #38 (Titant n°85) alors qu’une nouvelle équipe artistique arrive sur le titre. Elle tente une nouvelle direction plus directement super-héroïque en laissant tomber la facette Star de la chanson du perso.

Malgré d’évidentes qualités, le duo Archie Goodwin / Paul Chadwick & Jackson Guice ne pourra pas mener son run à terme et la série est contrainte s’achever dans l’urgence en 4 numéros.

 

Dazzler # 39 – Septembre 1985
DAZ39cover

« Deathgrip » Archie Goodwin / Paul Chadwick/Jackson Guice

OZ Chase, un chasseur de prime, est sur la piste de Dazzler qui est poursuivi pour bailjumping (défaut de présentation devant la justice) dans la cadre d’une affaire qui remonte à ses déboires lors d’une démonstration spectaculaire et involontaire de ses pouvoirs de mutante. (Son employeur cache un étrange secret car son corps se commence à se désagréger dés qu’Oz a quitté la pièce.)

Il est accompagné de son chien Cerberus. Ce mélange de chien, de loup et de « je ne sais quoi d’autre » possède, outre un exécrable caractère, une passion dévorante pour les cigares.

dazzler3901a

Chase apprend qu’Alison Blair est partie sur la route pour faire le tour des bars & cabarets où elle pourrait chanter. Sa prochaine halte devrait être dans un établissement en Arizona.

Alison est effectivement en route pour l’Arizona mais son bus est bloqué par un éboulement de terrain qui a emporté une partie de la route et avec elle un van.

dazzler3902a

Le véhicule est accroché à la falaise avec des enfants à son bord. Grace à ses pouvoirs, Dazzler parvient à creuser un passage au laser qui permet aux enfants de s’enfuir du van.

DAZ3902

Parmi les témoins du sauvetage se trouve le docteur Piper, un ingénieur qui voue une haine farouche à la mutante. Il la juge responsable de l’état catatonique où se trouve sa fille depuis qu’elle a assisté au « spectacle » raté de Dazzler (dans le Graphic Novel). Les médecins ont beau lui affirmer que les drogues qu’elle a prises avant le concert sont la cause de son état, Piper pense que les pouvoirs lumineux de Dazzler sont la source de tout.

DAZ3903

Il interprète cette rencontre comme un signe qui le conforte dans ses intentions de vengeance. Ses connaissances scientifiques et les moyens techniques de son employeur lui ont permis de se fabriquer une armure dotée de gants qui désagrège le système nerveux des mutants.

dazzler3903a

Le soir, Dazzler est arrivée au bar où elle va se produire.
Chase l’attend sur place. Il téléphone à ses clients (l’entreprise US BailBonds) qui recherche Dazzler pour avoir plus de précision sur sa condamnation, à ce moment Piper fonce dans la cabine téléphonique pour ne pas être dérangé pendant sa vengeance. Chase reste bloqué dans la cabine et ne peut même pas compter sur son chien pour l’aider. (Oz a encore eu à faire à un interlocuteur différent qui lui aussi part en poussière à la fin de l’appel)

DAZ3904

Dazzler sort du bar et comprend qu’elle ne pourra pas éviter l’affrontement. Le combat est difficile car l’armure de Piper le protège des attaques de Dazzler. Elle tente de tenir à distance son adversaire en grimpant sur l’enseigne lumineuse géante du bar.

Pendant ce temps, l’assistante médicale de la fille de Piper (Melissa Piper) arrive sur place en voiture pour tenter de mettre fin à ce combat. Melissa est subjugué par l’aura lumineuse de Dazzler.

Dazzler prend l’avantage en profitant des points faibles de l’armure qui explose en partie sous les yeux de Mélissa. Voir son père en danger la fait sortir de sa torpeur.
Piper est sur le point de tomber, Alison propose son aide mais il profite de l’occasion pour tenter une nouvelle fois de la tuer. La réaction de Dazzler est immédiate et spectaculaire, elle décharge une rafale d’énergie lumineuse qui met le professeur KO.

DAZ3905

Quand celui-ci reprend ses esprits, il est plongé dans le même état de transe où se trouvait sa fille. Le combat se finit donc ironiquement pour la famille Piper.

Alors qu’elle rejoint sa chambre, Dazzler est arrêté par Chase qui a réussit à se libérer de sa cabine téléphonique. Elle accepte de le suivre pour s’expliquer devant la justice.

DAZ3906

C’est mon avis et je le partage :

Depuis Dazzler # 38, la série met le cap vers une nouvelle direction et un rapprochement de l’univers Mutant. Sur la forme, changement de logo (style « Art déco Californien » très en vogue dans les 80’s) changement de la pin-up dans la cartouche des infos légales, changement de costume qui est sensé l’aider à contrôler ses effets de lumière (ce qui sert d’explication au changement graphique de la manifestation des pouvoirs de Dazzler. Fini les bulles et les flashs : on passe à des effets stroboscopiques bien plus impressionnants)

Goodwin plonge dans les épisodes précédents et surfe le climat anti-mutant déclenché depuis. Il confirme ainsi le recentrage du titre qui s’est opéré dans l’épisode précédent tout en assurant une continuité scénaristique. Bien, qu’Alison veuille continuer sa carrière artistique envers et contre tout, Goodwin semble vouloir démontrer que cette voie semble sans issue après les révélations dont elle a fait l’objet. Dazzler est connue et traquée, Piper l’anti-mutant ne représentant qu’un aspect de ses problèmes.
Le ton général est mélancolique voire désabusé. Les interventions de OZ Chase et de son chien caractériel permettent d’introduire une note d’humour qui évite au comics de tomber dans la dépression totale.

DAZ3907
Cerberus c’est pas Lassie ! Tout fout le camp 

Le travail tandem Chadwick/ Guice est agréable bien qu’encore maladroit et parfois un peu figé. L’anatomie canine semble aussi leur poser problème.
Mais il faut reconnaître qu’après le duo Springer /Colleta, leurs planches sont une bouffe d’air frais sur bien des plans (cadrage, effets de lumières de Dazzler, look des personnages et les décors qui quittent enfin les 70’s )

Il est aisé de comprendre pourquoi LUG abandonne la traduction de la série :
*Titans contient 4 séries alors qu’elle devrait en être à 3, ce qui oblige à des découpages d’épisodes en deux et du charcutage par ci par là.
*La série s’arrête au # 42. Le # 40 est un crossover Secret Wars II qui ne débutera que 8 mois plus tard, le # 41 et 42 auraient sans doute nécessité quelques retouches vu le look de l’adversaire de Dazzler.
*Pourquoi dans ce cas s’embarrasser d’une série moribonde alors que les Vengeurs de la côte Ouest attendent d’être traduits.

– La suite de cet épisode se déroule dans Secret Wars II # 4 (Spidey n°81) où le Beyonder en quête de l’amour parfait choisi Dazzler pour être sa compagne.

DAZ39SWII
Et hop ! Enlevée! (SWII # 4)

 

Dazzler # 40 – Novembre 1985
DAZ40cover
 » Travelers  »
Archie Goodwin / Paul Chadwick/Jackson Guice
Couverture : Jackson Guice /Jackson Guice

Pas la peine de s’exciter les villains sont beaucoup moins sexy à l’intérieur

L’homme à l’origine de la traque de Dazzler et qui a embauché OZ Chase réapparait sous le visage d’un routier. Il se fait appeler Dust et doit, pour survivre, passer de corps en corps. En effet, ses corps hôtes se décomposent et finissent en poussière après quelques temps.

DAZ4001
Plus très jeune l’autostoppeur. Et pour la conversation, c’est pas ça.

Par téléphone, il explique à sa comparse, qu’il s’apprête à rejoindre : Silence, les suites de son plan.
Il a embauché 3 mercenaires pour « délivrer » Dazzler d’ OZ. Il pense qu’elle fera ensuite confiance à ses « libérateurs » et qu’elle les suivra jusqu’à son repaire de son plein gré.

dazzler4001b

Son plan n’avait pas prévu le facteur X : la venue du Beyonder. L’entité surpuissante en quête du sens de l’amour a enlevé Dazzler qu’il considère comme sa partenaire idéale. Au final, il se rend compte que les sentiments amoureux sont plus complexes qu’il le pensait et qu’il ne peut pas pousser Dazzler à l’aimer malgré ses immenses pouvoirs. [Ces événement ont lieu dans Secret Wars II # 4 – Spidey n°81)]

dazzler4002b

Le Beyonder ramène Dazzler auprès du van d’OZ. Son véhicule en panne, le chasseur de prime est parti avec son chien Cerberus chercher une dépanneuse à la ville la plus proche.
Le Beyonder répare le van et Dazzler part à sa rencontre bien décider à assumer les suites de ses démêlés juridiques (cf. épisode précédent).

DAZ4002
Rien à voir avec la couverture

Pendant ce temps, Chase attend au bar qu’une dépanneuse se libère quand les 3 hommes de main de Dust débarquent et le somment de leur livrer Dazzler. Chase refuse (de toute façon il n’a pas le choix) et doit affronter les trois motards.

DAZ4003a
DAZ4003b
DAZ4003c
Cerberus chien fidèle … à la bière

Les erzasts de MadMax mettent Chase à terre avec d’autant plus de facilité qu’ils sont doués de pouvoirs télékinésiques de faible niveau. (Et faut pas compter sur l’aide de Cerberus)

Dazzler arrive au moment où Chase est à terre. Elle décide de protéger le chasseur de prime, qu’elle a appris à apprécier, de ses soi-disant « libérateurs ».

DAZ4004

Malgré ses efforts, elle est surpassée par ses adversaires et tombe inconsciente. A ce moment le Beyonder réapparaît. En cas de problème, il avait placé un « traceur émotionnel » sur sa protégée.

DAZ4005
Dazzler et Super Beyonder !

Il profite de l’occasion pour tenter de partager les sentiments de satisfaction que les héros ressentent durant la bataille. Il réduit ses pouvoirs volontairement afin d’équilibrer le combat et se transforme en Super-héros.

DAZ4006

Mais dans le feu de l’action, il augmente inconsciemment les pouvoirs des mercenaires au fur et à mesure de l’excitation du combat.
Dazzler le réalise et cesse de combattre pour le ramener à la raison.

DAZ4007
Fini de jouer

Un Beyonder dégrisé répare les dégâts du combat et efface les souvenirs des habitants. Les trois motards s’enfuient mais selon le Beyonder ils ne constituent plus menace : leurs pouvoirs ont disparu.

Avant de partir, il révèle à Dazzler que les pouvoirs du trio s’étaient en fait accru bien avant sa venue à cause de son pouvoir lumineux.

C’est mon avis et je le partage :

Le lecteur découvre enfin le nom et les pouvoirs de l’homme qui traque Dazzler depuis le # 38. Ceci relance l’intérêt de la série bien qu’on puisse s’étonner de son plan pour amener Dazzler à lui. Enfin, il fallait bien un peu de castagne. Goodwin s’accommode plutôt bien de la présence obligée du Beyonder (comme dans tous les titres Marvel de l’époque) et s’en sort en esquissant une réflexion sur l’excitation éprouvée lors du combat et la satisfaction d’accomplir un devoir de justice ressenties par les super-héros.
L’absence Dazzler durant les premières pages lui permet de tracer encore un peu plus la personnalité attachante d’Oz. La relation entre Oz et Cerberus, ressort comique récurant depuis le # 38, fonctionne toujours aussi bien.

Tout pourrait donc rouler si graphiquement ce numéro ne pédalait pas dans la semoule. Baisse de régime ? Encrage moins présent de Guice ? Retard ? Problèmes éditoriaux lies au crossover ? Toujours est-il que la prestation de Chadwick/Guice est ici bien en dessous de leurs deux numéros précédents.

DAZ4008
DaOZzler : la bête à deux têtes !

 

Le style de Guice semble moins présent voire absent sur un bon nombre de cases. Ce qui ne serait pas forcement gênant si Chadwick ne commettait pas autant d’erreurs d’anatomies, de postures à la « Franck Robbins » et de perspectives ratées. Les méchants, croisement peu réussi des roadies MadMaxiens et des Punks de « Ken le Survivant », en pâtissent et font plus sourire que trembler.
D’une case à l’autre, on passe de dessins complètement ratés à d’autres tout à fait corrects et heureusement parfois des panels très réussis. Ce manque de cohésion, cette impression de cafouillage général nuit à un scénario qui n’avait pas besoin de ça.

Cette apparition du Beyonder se situe entre Secret Wars II # 4 et ROM # 72
On remarque de la part de Marvel la volonté d’exposition plus grande du personnage en lui consacrant un rôle important dans le numéro # 4 et suivant de Secret Wars

Dazzler # 41 – January 1986
daz41cover
 » Revelations  » Archie Goodwin / Paul Chadwick/Jackson Guice

dazzler41

Stomper, l’un des bikers qui attaqué Dazzler dans l’épisode précédent, est venu faire son rapport à son chef, Dust. Bien que contrarié par leur défaite, Dust dit ne pas lui ne vouloir car c’est grâce à lui qu’il a découvert que le pouvoir de Dazzler était la clé du projet de sa vie.

daz4101
« Tu aimes les films de gladiateurs ? »

Stomper et ses « outriders » étaient présents lors de la démonstration ahurissante des pouvoirs de Dazzler à l’aéroport [cf. Dazzler :The Movie Graphic Novel]. Bien que très éloignés de l’aura lumineuse de la mutante, ils ont senti que cette lumière réveillait chez eux des pouvoirs latents.

Après que Dust ait appris cet « éveil » de pouvoirs, il a réalisé que les ondes lumineuses de Dazzler étaient le catalyseur de sa drogue synthétique sensée développer les capacités mentales et physiques de l’humanité.

Il y a presque un quart de siècle, Dust et sa compagne (Silence) étaient deux scientifiques dont les travaux financés par le gouvernement avaient pour but de créer une race de surhommes.
Le couple a synthétisé une drogue qui dote les hommes de pouvoirs télépathiques, télékinésiques etc. mais qui s’avère mortelle au bout de quelques temps. Dust travaillait sans succès sur effets des rayonnements Ultra-Violet pour stabiliser les effets de la drogue et stopper le processus de dégénérescence.

Le couple est d’autant plus impliqué qu’il s’est lui même injecté des fortes doses de drogue. Ils possèdent des pouvoirs mais sont en sursis constant et doivent s’injecter des doses de drogues grandissantes.

Mais après la mort de plusieurs cobayes humains; l’Etat leur coupe les crédits (la guerre du Vietnam prime).

daz4102
Vous avez vu : y’a le van du scooby gang

 

Durant des années les scientifiques déchus « travaillent » sur des cobayes SDF dans la clandestinité. Bien qu’ils ne trouvent pas de remède à leurs dégénérescences, ils découvrent que les effets de leur drogue peuvent se transmettent génétiquement: les enfants des cobayes sont des surhommes latents.

daz4103
« Welcome to Camp Silence »

 

Ils décidèrent de créer un centre de réadaptation « Camp Silence » : une couverture officielle afin de réunir ces orphelins au potentiel endormi et de trouver un moyen de les réveiller.
Cette mission est cruciale aux yeux de Dust et Silence afin que l’humanité puisse rivaliser avec le nombre grandissant de héros et de mutants sur Terre.
Malheureusement; les rayonnements UV semblent aussi inefficaces sur les enfants qu’ils le furent sur leurs parents.

Aussi la découverte des effets du pouvoir de Dazzler est une bénédiction que Dust compte bien mettre à profit pour « éveiller » les enfants de leur cobayes : la « New Wave » et stopper enfin sa dégénérescence et celle de sa compagne.

Les effets mortels de leur expérience se manifestent de manière différente pour le couple :
– Dust doit changer régulièrement d’hôte pour survivre en contre partie il possède des pouvoirs psychiques et garde une partie des souvenirs de ses victimes

daz4106
Les pouvoirs de Silence en action

 

-Silence « contient en elle » cette décrépitude en réduisant au minimum ses efforts et en se protégeant de tout perturbation extérieure (onde, bruit etc.). Elle possède le pouvoir de générer des « ondes de silence » capables de stimuler, calmer, endormir ou agresser les personnes visées.

daz4104
« Ashes to ashes, Dust to dust »

 

Après ce flash-back, Dust prend possession de Stomper et part re joindre Silence. Tous deux sont plein d’espoir face à cette chance d’assister à l’aboutissement du travail de leur vie.

daz4105

 

Pendant ce temps, Dazzler enquête sur ses agresseurs avec la complicité d’OZ Chase et de son chien Cerberus. Ils apprennent que les motards qui ont cherché à l’enlever sont liés à une sorte de secte : le « Camp Silence. »

OZ estime avoir été plus que conciliant avec Dazzler se rendre à présent à l’hotel où il a rendez-vous avec le représentant de la firme US BailBonds qui a porté plainte contre Dazzler.

Dans le hall de l’hotel, Dazzler refuse de coopérer tant qu’elle n’aura pas découvert qui lui en veut. La conversation tourne court car au lieu du représentant d’US BailBonds, ils sont accueillis par le Père d’Alison : le juge Carter Blaire.

daz4108
Le papounet d’Alison

 

Le père d’Alison lui annonce qu’il a découvert grâce à son réseau et son influence que sa fille était recherchée pour une affaire qui était déjà classée et a fait annuler sa procédure de comparution.
Dazzler est donc libre et OZ se retrouve sans contrat.

Alison et son père part ensemble en voiture. Alison lui demande s’ils peuvent se rendre à « Camp Silence ».
Son père accepte et donne ses instructions au chauffeur.

__———————————–__

Intermède : En prison, Arthur Allen Smith purge une peine de 3 ans pour vol de voiture. Orphelin, Arthur est une personne effacée et calme. Son comportement pourrait lui valoir une remise de peine s’il ne souffrait pas de problèmes psychologiques.

daz4107

Arthur a deux obsessions :
– La Chanteuse Dazzler dont il est amoureux depuis qu’il a assisté à l’un de ses concerts.
– La conviction qu’un grand pouvoir sommeille dans son être qui lui souffle qu’il a une mission à accomplir

__———————————–__

Bien que les papiers du Juge semblent en règle et officiels, Oz n’est pas convaincu par l’histoire du père d’Ali. Il continue son enquête et se rend dans la chambre d’hôtel du Juge.
La découverte du corps desséché du biker Stomper sur le lit du juge confirme ses soupçons.

daz4109

Dazzler n’a pas eu besoin de cet indice pour comprendre que son « père » n’était qu’un imposteur. Il ne l’a jamais appelé « Ali » de sa vie et se montre trop prévenant envers elle.
Découvert, Dust lui avoue qu’il a pris possession du corps de son père.

daz4110
Mieux que les UV, le bronzage dAZzler !

La voiture s’arrête et le chauffeur s’en prend à Dazzler. Elle réplique par une rafale de lumière qui déclenche en lui ses énormes pouvoirs télékinésiques latents : il s’agit d’un des enfants de la New Wave.

daz4111
Si tu ne viens pas à la montagne …

Après un combat impressionnant, Dazzler réussit à le mettre KO et se retrouve face à face avec Dust.

Dust tente de convaincre Dazzler de le baigner à son tour dans sa lumière pour le guérir et sauver une part de ce qui faisait son père. Alison refuse et décharge toute son énergie lumineuse vers le ciel. Complètement épuisée, elle cède au pouvoir mental de Dust. Il s’apprête à transférer son esprit dans son corps mais à cet instant, il est abattu d’un coup de feu : OZ est arrivé à temps.

daz4112

 

Avant de mourir, Dust révèle à Dazzler que sa mère est détenue à Camp Silence : elle n’aura pas d’autre choix que de coopérer.

daz4113

Dazzler prend le volant et se rend en toute hâte à « Camp Silence » malgré les avertissements d’OZ.

Au camp, Silence a ressenti la mort de son compagnon et s’attend à l’arrivée de Dazzler.


En 22 pages, Goodwin vient de condenser un run de plusieurs épisodes.

Après des mois d’introduction à la menace de Dust & Silence, Archie Goodwin balance en un épisode toute l’histoire. Il introduit Silence, la compagne de Dust, dévoile leurs origines, leurs pouvoirs, leurs faiblesses, leurs plans à court et long termes, leurs relations entre US Bailbonds, les motards…..et à peine à t’il finit ses explications, qu’il tue Dust dans l’affrontement final avec Dazzler.

La raison de cette précipitation est simple, la série s’arrête au numéro suivant ce qu’il n’avait apparemment pas prévu. Shooter lance le New Universe et supprime dans la précipitation plusieurs titres de l’univers classique.

On peut supposer que les événement qui conduiront au Dazzler # 42 avaient été prévu pour le # 50.
Goodwin se voit donc contraint de résumer 10 épisodes sur 2 numéros.

Vues les circonstances, il se débrouille plutôt pas mal. Il reste évidement des zones d’ombres, des incohérences mais la narration n’est pas sacrifiée aux strictes explications de la saga. Goodwin se permet des respirations humoristiques avec Cerberus et OZ, offre la dose syndicale de combats, continue de développer la personnalité des personnages et se paye le luxe de ménager le suspense sur la véritable identité de père d’Alison.

daz4114

Il est toujours soutenu par le duo Chadwick/Guice qui réalise un épisode de meilleure facture que le précédent.
Les erreurs de cadrage, de perspective et d’anatomie moins présentes et la richesse des détails, l’illustration des pouvoirs de Dazzler et les expressions des visages contribuent à la réussite visuelle de l’épisode.

-Le couple de vilains Silence et Dust seraient inspirés des personnages imaginés par Octavia Butler, écrivaine américaine de SF très peu connue en Europe, dans sa série de livres du cycle des « Patternists ».

Dazzler # 42 – Mars 1986
DAZ42cover
« Curtain ! « Archie Goodwin / Paul Chadwick / Romeo Thangal

________________________Prologue __________________________

Dans un commissariat, Arthur Allan Smith est interrogé par un inspecteur.

DAZ4201
Welcome to Cabaret !

L’ex-détenu avoue calmement avoir tué la chanteuse Dazzler afin de la libérer des personnes qui lui voulaient du mal.

________________________Fin du prologue ________________________

The Beast arrive nuitamment à Camp Silence. Les locaux sont vides à l’exception des 2 derniers  » Outriders  » Chunk et Mama qui l’attaquent au lance-flammes. Heureusement OZ et Cerberus lui apportent leur soutien pour venir à bout des deux petites frappes.
On apprend que c’est OZ qui a appelé the Beast pour secourir Dazzler qui s’était jetée dans la gueule du loup dans le dernier épisode. Les deux outriders avouent que leur chef, Silence, détient Dazzler dans un amphithéâtre à Tulsa.

DAZ4202
Des animaux savants (presque) dréssés

 

(Ça fait parti du plan de Silence qui pense que cette info divulguée rapidement ne permettra pas aux amis de Dazzler de préparer une attaque organisée. [Note de votre serviteur : Ok, c’est complètement bancal comme raisonnement] De plus, elle dispose maintenant de plusieurs « mutants » prés à la défendre. )

dazzler42

A Tulsa, les pouvoirs de Silence maintiennent Dazzler dans un état catatonique, privée de toute source sonore. Silence ne la sort de son sommeil que lors des séances d’exhibition où Dazzler est contrainte d’émettre son rayonnement sur les enfants de la New Wave afin de déclencher et renforcer leurs pouvoirs.

DAZ4203
Des chorés et des costumes plus déments que Kamel Ouali !

 

Silence tient sa mère en otage et lui a administré la psy-drogue qu’elle et son mari ont élaborée il y a 20 ans. Seul le pouvoir de Dazzler pourra l’aider à guérir des effets secondaires mortels du sérum. Ce chantage a permis de forcer Dazzler à la suivre dans sa fuite de Camp Silence.

Dazzler n’a d’autres choix que d’utiliser son pouvoir lumineux sur les enfants de la New Wave jusqu’à son extrême limite. Ces séances la laissent à bout de force au point qu’elles lui font perdre conscience.

DAZ4204
Des effets de lumières plus forts que Madonna

 

Silence sait que cela tue Dazzler à petit feu : encore quelques séances et sa vie grillera comme le fragile filament surchauffé d’une ampoule.

DAZ4205

Des entractes plus sympas que des Mikos

 

Attirées, grâce aux pouvoirs télépathiques de Silence, les recrues arrivent de plus en plus nombreuses chaque jour. Arthur Allan Smith fait parti de ces nouveaux membres, il s’est échappé de prison grâce à sa faculté à passer inaperçu et durant son voyage, s’est procuré une arme pour porter secours à Dazzler.

Silence et ses acolytes préparent l’ultime séance d’exposition au pouvoir de Dazzler qui renforcera et viendra confirmer les pouvoirs de la New Wave. Cette représentation devrait être la dernière pour une Dazzler à bout de force.

Pour stimuler les efforts de Dazzler, Silence a fait installer sa mère à la santé vacillante au premier rang afin de la faire bénéficier aussi de l’effet épurateur de sa lumière.

DAZ4206
Des invités surprises pour un duo de choc

Mais au lieu d’inonder la salle de sa lumière, Dazzler la focalise uniquement sur sa mère pour la guérir. Avant que Silence et ses « élèves » puissent intervenir, OZ et The Beast viennent à son secours.

Les mutants de la New Wave sont malheureusement trop nombreux et Dazzler se retrouve seule face à Silence qui la force à évacuer l’énergie sonore qu’elle a accumulé dans une décharge lumineuse.
Au lieu de cela, Dazzler enfermée dans la bulle de silence de son adversaire trouve une autre solution inédite en elle: elle se décharge du son par sa voix.

DAZ4207
DAZ4208Un puissance vocale à faire pâlir Lara Fabian

 

La décharge sonore frappe Silence de plein fouet et la tue en quelques secondes.

DAZ4209
Et même des invités morts 8)

La mort de Silence libère de leur emprises mentales les New Waveurs: les combats s’arrêtent.

Une seule combattante continue l’affrontement et prend la mère d’Alison en otage.

DAZ4210
Des come-back surprenants

Cette personne est en fait DUST !
Quand sa femme a ressenti son agonie, elle a pris le contrôle mental du jeune Jared qui se trouvait sur les lieux pour fournir un corps d’accueil à son mari.

Dazzler se jette dans un combat physique avec lui au risque qu’il prenne posession de son corps. Elle tente la seule riposte qu’elle connaisse et libère un seul flash toute l’énergie lumineuse qu’il lui reste. Ce flash a beau être bénéfique à Dust, il est assommé par une telle décharge d’énergie pure.

Alors que le danger semble s’éloigner, Arthur Allan Smith sort son arme.
Sous les yeux impuissants de Hawk et OZ, il vide son chargeur sur Dazzler.

DAZ4211
Un rappel non prévu

 

Hawk arrive trop tard et ne peux être que témoin du meurtre de son amie qui baigne dans une mare de sang.
Arthur explique que c’était la seule solution pour la soustraire à toutes les personnes qui lui veulent du mal (Dust, les anti-mutants etc…).
OZ n’a pas le temps de venger Alison car le théâtre s’écroule. Le temps, la décharge sonore de Dazzler et les déflagrations ont eu raison du vieux bâtiment.

DAZ4212
Un final mortel

Hawk, OZ et Cerberus fuient en emportant avec eux le corps inanimé de Dazzler et sa mère.

_____________________ Epilogue I _____________________

Arthur est toujours au commissariat. Le commissaire accepte qu’un journaliste de sa connaissance publie le scoop :
« Dazzler la chanteuse mutante a été abattue par un psychopathe ! »

_____________________ Epilogue II _____________________

Arthur quitte le commissariat sans alerter personne : son pouvoir a grandement grandi depuis qu’il a été exposé à la lumière de Dazzler. Sa capacité « à passer inaperçu » n’était qu’une faible part de ses pouvoirs due principalement à sa personnalité effacée.
Lors des séances dans l’amphithéâtre, Arthur a réalisé qu’il pouvait en fait influencer les perceptions des gens qui l’entourent.

Dans la rue, il rejoint un petit groupe de personnes prés d’un pick-up :OZ, The Beast, la mère d’Alison et … Alison !

Arthur n’a jamais tiré sur Alison mais sur Dust.
Ses pouvoirs mentaux ont dupé toute l’assistance, Hawk, OZ et y compris Dazzler forcée à l’inconscience.
Jouant le fan illuminé, Arthur a pu ainsi faire croire à la police que le corps de Dust était celui d’Alison Blaire.
Pour le monde entier, Dazzler est morte.

Ali remercie Arthur de son intervention qui l’a effectivement libéré de ses ennemis. Une nouvelle vie s’offre à elle.
Arthur décide de repartir en prison où il se sent vraiment chez lui et d’où il peut partir quand il veut. Alison dit au revoir à OZ et Cerberus avant de faire de même avec sa mère.

DAZ4213

Sorties des artistes

Dazzler part avec Hawk, libre de tout engagement. The Beast lui demande si l’expérience X-Factor la tenterait ?

 


Après avoir condensé et résolu la majorité des subplots dans le dernier épisode, Goodwin livre encore un épisode très dense pour conclure la série. Cherchant sans doute à gagner encore du temps, il se sert d’une ellipse qui transporte le lecteur plusieurs heures (jours?) après la fin du denier épisode et tient le lecteur en haleine.

Ce bond dans le temps, s’il réussit son effet de surprise, vient malheureusement s’ajouter à de trop nombreuses questions à peine résolues dans cette conclusion touffue et parfois un peu confuse :
-Pourquoi Oz n’a pas suivi Dazzler quand elle s’est rendue à Camp Silence ?
-Pourquoi Silence cache à Dazzler que Dust a survécu ?
-Si Arthur est aussi un New Waveur, pourquoi n’est-il pas sous l’emprise du pouvoir mental de Silence ?
-Depuis quand Dust est-il de retour à Tulsa ?
-Si la mère d’Alison a reçu de la psydrogue + lumière de Dazzler, elle devrait avoir développé des pouvoirs.
-Que sont devenus les enfants de la New Wave ?
-…

Il est vraiment regrettable que cette saga originale pleine de rebondissements ne se soit pas étalée sur plusieurs épisodes. Cela aurait permis de clarifier les rouages de l’histoire et aurait offert une belle montée en puissance jusqu’au # 50.

On peut supposer que la conclusion de ce run aurait été l’occasion d’une nouvelle direction pour la série. Il n’en fut malheureusement rien puisque Jim Shooter supprime Dazzler avec bon nombre d’autres séries afin de faire de la place aux titres du New Universe. (« Because you demand it : the last issue of Dazzler!: comme si les lecteurs de la série avaient réclamé son arrêt ..; N’importe quoi. )

DAZ4214
Ah ces rongeurs, ça bouffe tout ! (Comment ça c’est un chien ?? )

 

Chadwick ne s’en sort pas trop mal et expérimente certains découpages que l’on retrouvera sur Concrete. Ces dessins sont malheureusement écrasés par les multiples bulles qui tentent d’expliquer les nombreux évènements de l’épisode.

Jackson Guice est remplacé par Roméo Thangal à l’encrage. La comparaison est sévère. Thangal est incapable de donner du mouvement, de l’énergie aux dessins de Chadwick. Tout semble mou et figé et assez plat. Des effets d’ombre trop marqués noient parfois les traits du dessin (bien qu’ils renforcent parfois l’impression d’angoisse et de conclusion sombre du numéro).
Les détails apportés par Guice ont disparu et en plus le pauvre Cerberus ressemble à un gros rat. :
Bref, un coup de plus apporté à la qualité d’un épisode mis à mal par son arrêt précipité.

Dazzler # 42 : « Jim Shooter m’a tuer »

 

-Dazzler ne rejoindra pas X-Factor comme le laisse supposer le dialogue de fin. Au lieu de ça, elle rejoint le groupe de Lyla Cheney dans New Mutants # 42 (Titans n°108.) soit 5 mois après la fin de son titre.


Le même mois Claremont l’introduit dans les X-Men grâce à la menace de Malice (Uncanny X-Men # 210 puis 213/214 Spécial Strange n°56 puis 58.) avant de l’intégrer dans l’équipe à partir du # 215.

A ma connaissance aucun scénariste n’utilisera plus la capacité de Dazzler à expulser l’énergie sonore qu’elle a accumulée.

OZ Chase et Cerberus feront un retour dans un très bon épisode d’Uncanny X-Men (le #228.) avant de disparaître du Marvel Universe.

Ce numéro marque aussi la dernière apparition de la mère d’Alison, Barbara London. et Dust, Silence, les enfants de la New Wave et Arthur ne feront plus jamais d’autres apparitions.

Sim Theury

2 réflexions sur “Last Days of Dazzler

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s